Clinique
d'Argonay

Rechercher Mon espace personnel Ramsay Services

Réalisation le 19 juin d’une première colectomie en ambulatoire

Article le

« Une première chirurgicale pour la Clinique d’Argonay (74) : une colectomie en ambulatoire »

Le 19 juin, à la Clinique d’Argonay, groupe Ramsay Générale de Santé, le Docteur Antoine Mariani a réalisé une première chirurgicale : une colectomie en ambulatoire, une intervention lourde qui nécessite habituellement une semaine d’hospitalisation. Très peu d’équipes la pratique en France aujourd’hui. La patiente, un mois après, est en parfaite santé.

Les conditions du succès étaient réunies explique le Dr Mariani : « D’une part, la patiente répondait à tous les critères permettant d’envisager une colectomie ambulatoire : âgée de moins 60 ans, sans antécédent, active et psychologiquement motivée. D’autre part, grâce à mes associés, les Drs Chenet et Destrumelle, le service était en avance en matière de réhabilitation précoce permettant de réduire les durées d’hospitalisation en chirurgie colorectale et faisait figure de pionnier et de référent en la matière en France. Nous avions adopté pour la technique mini invasive de la coelioscopie et mis en place un protocole d’anesthésie très spécifique : au réveil, pas de vomissements ni de rétention urinaire qui imposent la pose de sondes au patient et prolongent son séjour en conséquence. »

Certes, la patiente a été particulièrement préparée et suivie par le Dr Mariani et par l’infirmière de coordination. Au retour à domicile, les premiers temps, une infirmière passait 2 fois par jour, pour refaire les pansements et prodiguer les soins nécessaires avant une consultation médicale de contrôle précoce. « Le suivi post opératoire doit être plus intense que dans le cadre d’une hospitalisation normale» précise le Dr Mariani.

Les bénéfices pour la patiente sont évidents : le stress opératoire réduit et le retour immédiat à domicile diminuent le risque de complications et favorisent un retour précoce aux activités quotidiennes.

C’est ce qui a motivé le projet de recherche initié par le Dr Mariani : la définition d’un protocole permettant d’inclure plus de patients dans des interventions, en ambulatoire ou avec sortie le lendemain. Ce projet précurseur, financé par le Groupe Ramsay Générale de Santé, s’appuie entre autres sur les outils de télémédecine, application smartphone et visioconférences, pour un suivi post opératoire plus efficace et moins contraignant pour les équipes et pour les patients.

Quel est l’avenir immédiat de ce protocole ? Prudent, le Dr Mariani prédit qu’il sera dans un premier temps confidentiel. Puis le recul scientifique permettra de l’étendre à plus de patients.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédaction : Raphaëlle Joubert

Validation : Dr Antoine Mariani

Article précédent

Bienvenue à

La Clinique d'Argonay a le plaisir d'accueillir le Docteur Jean-Luc LE MASLE-LASTIOLAS.

Article suivant

3 nouveaux anesthésistes-réanimateurs à la clinique d’Argonay

La clinique d’Argonay, près d’Annecy (Haute-Savoie), a recruté trois nouveaux médecins anesthésistes depuis le début de l’année, dont deux suite à l...